Sablés sans gluten (farine de riz)

J’aime beaucoup préparer des gâteaux avec mon fils. C’est une activité que nous aimons partager. Ces sablés sans gluten lui ont permis de choisir quel emporte pièce ferait le plus beau sablé!

 

Sables-sans-gluten-3La pâte de ses sablés a été faite au Companion dont la recette est issue du livre du dit robot:

  • 200g de farine de riz semi-complète
  • 120g de sucre (roux dans la recette initiale mais je n’en avais plus) dont 25g de sucre vanillé maison
  • 125g de beurre demi-sel
  • 3 jaunes d’oeufs

Dans le robot Companion muni du couteau pour pétrir/concasser, versez la farine de riz, le sucre, le beurre en morceaux et les jaunes d’oeufs. Mixez en vitesse 8 pendant 3 min.

Sans robot, il suffit de mélanger tous les ingrédients à la main. Cela sera plus long mais reste faisable. 

Remettez la préparation vers le centre et mixez à nouveau 30 secondes.

Formez une boule de pâte que vous enveloppez dans un film alimentaire. Laissez la au réfrigérateur pendant 1 heure.

Préchauffez le four à 180°C.

Sables-emporte-pieces (1)

Etalez la pâte au rouleau en farinant votre plan de travail pour vous faciliter la manipulation. Découpez les formes avec un emporte pièce.

Sables-sans-gluten

Enfournez pour 15 min. À la fin de la cuisson, les sablés sans gluten seront souples, ils durciront en refroidissant.

Sables-sans-gluten-2

Ces sablés sans gluten sont juste extraordinaires et se mangent sans faim! Ils sont craquants et ont un goût délicat.

5 réponses

  1. bonjour,
    un peu à la bourre….
    je voulais vous faire part de mon experience après avoir appliqué cette recette.
    mon petit filliot adore patisser,
    c’est un temps de papy irremplaçable que je vis avec lui quand nous nous mettons aux fourneaux.
    comme nous venons de découvrir que son arrière gd mère devenait intolerante au gluten, nous avons cherché et sommes tombé sur vous.
    la pâte n’a pas été suffisamment compacte pour pretendre l’étaler comme nous le faisons pour les sablés classiques (nous en faisons souvent) aussi nous avons opter pour une poche à douilles (que Raphael n’avait jamais rencontré) et nous avons fait des sortes de petits tas qui peuvent evoquer des macarons .
    c’est la premère fois qu’il s’y est essayé.et il a dit « -mais c’est drolement genial ça Papy »
    nous les avions parfumés cannelle/noix en poudre.
    inutile de vous dire que c’était bon.
    mais je ne m’explique pas la texture qui a empéché l’usage du rouleau classique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ces recettes pourraient vous plaire...